Exemple de mobilité douce: le pédibus

Dans mon quartier, le trajet à pied jusqu’à l’école enfantine prend 15 à 25 minutes et il faut traverser la route cantonale. Avec un retour de l’accompagnant-e au pas de charge il faut compter jusqu’à 2 heures de trajets par jour. C’est bon pour la ligne mais inacceptable pour la personne qui doit encore s’occuper du foyer, des repas et d’enfants plus petits. Lire la suite