Second pic pétrolier


Il y a une dizaine d’années, nous avons passé le pic du pétrole « conventionnel » et c’est l’exploitation de pétroles non conventionnels mais chers comme les sables bitumineux, les huiles de schiste, les pétroles très profonds qui ont permis de stabiliser le production, même de l’augmenter.

Mais le prochain pic « tous liquides » est imminent, voir déjà là. Pour combler le déclin, momentanément, il faudra aller casser du schiste en Sibérie ou forer en Arctique, et pour ça il faut des sous, beaucoup de sous.

C’est à la fois terriblement inquiétant mais aussi rassurant, la diminution du pétrole va sérieusement freiner notre course folle à la destruction de la planète.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s