La Suisse en 2080


Cette vidéo est-elle réaliste ?

En 2080 je serai mort mais mes enfants et petits-enfants seront encore là pour juger de l’héritage que nous leur aurons légué si nous n’agissons pas très rapidement : quelques degrés de plus, océans dévastés, centaines de milliers d’espèces en moins, sols stérilisés, polluants innombrables, ressources épuisées, etc.

Le film propose comme solution de retourner en 2011 pour voter vert aux élections. Est-ce que 2011 est assez tôt ? Est-ce que nous aurons le temps de freiner notre course folle contre le mur ? J’espère que oui, parce que nous n’avons plus beaucoup de marge.

En Suisse, et particulièrement en Valais, nous avons de la peine à imaginer à quel point la planète est détériorée car il fait beau, il y a des forêts, une bonne eau coule au robinet et la misère ne semble pas exister. Il est vrai que nous sommes le château d’eau de l’Europe et dans un pays où la richesse par habitant est des plus hautes, nous sommes en quelque sorte au sommet de la pyramide.

Néanmoins, les mauvais signes s’accumulent : le réchauffement climatique met nos cultures à rude épreuve, le bas niveau des nappes phréatiques se fait ressentir, les niveaux d’ozone dépassent les limites. Les malheurs qui touchent les autres habitants de la planète finiront aussi pour nous affecter, que ce soit par le renchérissement des biens importés ou par un accroissement de l’immigration.

Votez vert, il en faut beaucoup plus au gouvernement !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s