Sortir du nucléaire


Il faut sortir du nucléaire parce que c’est une source d’énergie dangereuse, polluante sur le très long terme et qui provient de ressources importées et limitées. Et on aurait tendance à l’oublier, mais il s’agit également de la technologie qui permet de développer des bombes atomiques.

Je salue donc la décision récente du Conseil fédéral qui tient à ce qu’il n’y ait aucune nouvelle construction de centrales nucléaires.

Lorsqu’on voit la part actuelle du nucléaire en Suisse (40%) comparée à celle des énergies renouvelables hors hydro, on se dit que la tâche n’est pas facile.Si on considère également que notre réseau électrique s’est construit autour de grosses unités de production (centrales, barrages) et qu’on devrait le réorganiser pour avoir une multitude de petites unités, on comprend vite qu’on est face à un défi majeur.

Nos ancêtres ont eu à inventer la caisse maladie pour tous, les rentes de vieillesse, les congés payés, et nous nous aurons à inventer la transition d’une société gravement énergivore vers une société de la sobriété énergétique.

A mon avis, la plus grande difficulté est de se décider et de s’en donner les moyens sans détruire encore plus l’environnement (notre seule vraie richesse) ou en remplaçant le nucléaire par des énergies encore pires (charbon et gaz de schistes par exemple).

Nous devons non seulement stopper la croissance de la consommation énergétique, mais surtout la faire décroitre pour tendre vers une société à 2000 watts.

Cette société ne sera pas plus malheureuse : on sait maintenant construire des maison qui consomment très peu d’énergie, on peut revoir notre façon de travailler pour éviter une partie des déplacements, on peut revoir notre façon de consommer pour réduire les transports. Même l’économie et la compétitivité auront tout à gagner d’une société qui a besoin de moins d’énergie pour fonctionner.

Pour que cela soit possible, il faut une direction claire et déterminée, il faudra probablement des nouveaux outils, comme la bourse suisse de l’énergie ou la taxe sur l’énergie gaspillée, mais surtout il faut des écologistes au gouvernement, tous prétendent vouloir en sortir, mais lesquels tiendront cette position face aux intérêts de leur parti ou des lobbies ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s